<< Back

Améliorer les performances de vos tableaux de bords Tableau

Améliorer les performances de vos tableaux de bords dans Tableau est un point très important à ne surtout pas négliger. En effet, développer des dashboards Tableau qui fonctionnent, c’est bien, faire en sorte qu’ils soient rapides, c’est encore mieux !

La question de la vitesse d’exécution d’un dashboard est souvent quelque chose que l’on traite à la fin du développement si nous remarquons des lenteurs et pourtant cette question est primordiale dans l’adoption et l’utilisation de celui-ci.

Imaginez que vos utilisateurs doivent patienter plus de 10 secondes lorsqu’ils naviguent ou interagissent avec votre dashboard… « Inconcevable ! » me direz-vous et vous avez bien raison !

Comment mesurer la performance de votre tableau de bord ?

Sur Tableau Desktop, vous avez la possibilité d’enregistrer les performances de votre dashboard très simplement en parcourant le menu Aide > Paramètres et Performances > Démarrer l’enregistrement des performances.

mesurer la performance de votre tableau de bord

Cela vous permet d’obtenir une vision globale sur la façon dont performe votre dashboard et de comprendre comment celui-ci peut être améliorer.

dashboard

Les conseils pour améliorer la performance de votre tableau de bord

Voici cquelques astuces et conseils à avoir en tête lors du développement de vos prochains dashboards pour qu’il soit immédiatement plus rapide et éviter d’être amené à passer par la case Enregistrement de performances.

Qu’est-ce qu’un extrait de données et comment l’utiliser ?

Il est conseillé d’utiliser un extrait plutôt qu’une connexion direct à vos sources de données.

Les extraits sont des sous-ensembles de données enregistrés que vous pouvez utiliser pour améliorer les performances ou pour tirer parti des fonctionnalités de Tableau qui ne sont pas disponibles ou pas prises en charge dans vos données d’origine. À savoir que plus un extrait est volumineux, plus il sera lent lors de son exécution.

Comment utiliser les extraits de données pour améliorer la performance ?

  • Masquez tous les champs inutilisés avant de créer l’extrait pour masquer les champs non nécessaires avant de créer un extrait.
  • Utilisez des filtres au niveau de la source de données pour exclure tous les champs dont vous n’avez pas besoin.
  • Effectuez au maximum vos calculs en amont grâce à Tableau Prep par exemple, permettra d’alléger considérablement les requêtes effectuées par Tableau par la suite.
extraits de données
Dans une vue que vous préalablement créé
extraits de données
Dans l’onglet « Source de données »

Optimiser ses visualisations pour améliorer la performance

Lors de la création de vos vues, il est important de garder en tête certains principes inhérents aux bonnes pratiques Tableau.

  • Privilégiez un dashboard permettant à vos utilisateurs d’explorer en cascade les détails plutôt que de tout montrer d’un coup. Il est souvent tentant de vouloir montrer beaucoup d’informations en même temps pourtant il est nécessaire de rechercher la simplicité.
  • Quelques vues, mais pas trop. En général, limiter ces vues à 2-3 (4-5 grand maximum !) est une bonne option. Si vous ajoutez trop de vues, vous perdrez en clarté et noierez l’utilisateur sous des tonnes d’informations.
  • Trop de filtres ralentis votre dashboard. Chaque filtre ajoute une requête supplémentaire à effectuer par Tableau. À la place, je vous conseille d’utiliser des paramètres et des filtres d’action afin d’améliorer vos performances.

Optimiser ses visualisations
Beaucoup trop de filtres !

Calculer vite et bien !

Évitez ou réduisez les champs calculés imbriqués. Si lors de la création d’un champ calculé vous faites référence à un autre, vos performances vont se dégrader. Veillez plutôt à créer un seul et unique calcul quitte à ce que celui-ci soit plus long.

Savoir privilégier les calculs de tables ou les expressions LOD. Plus la granularité est fine, plus le calcul prendra du temps. Un calcul de table ou une combinaison peut offrir de meilleures performances qu’une expression de niveau de détail, ou inversement.

Des types de données rapides et d’autres moins. Du plus rapide au plus lent : booléen, nombre entier, nombre à virgule flottante, date, date et heure et chaîne de caractères.

En ayant en tête tout cela avant même la création de vos dashboards, vous vous éviterez nombre de déconvenues !

Formations découverte Tableau Desktop

Une soif d’apprendre sur cet outil ? Rejoignez nos formations découverte Tableau Desktop pour en apprendre davantage et vous formez en à peine 3h0 accompagné par notre équipe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.