<< Back

Tableau Desktop, comment débuter ?

Découverte de Tableau Desktop

Tableau Desktop est un logiciel d’analyse et de visualisation de données que j’ai découvert pour la première fois lors de mon recrutement de chez The Information Lab France. L’offre met en avant trois outils d’analyse de données: Tableau, Alteryx et Snowflake. Nous allons voir comment débuter sur Tableau Desktop

La data faisant partie de mon monde, et en plus intégrée dans mon cursus universitaire, j’ai tout de suite accroché !

Découverte Tableau desktop

Je m’intéresse ici particulièrement à un des outils qui est Tableau Dekstop. Curieuse d’en apprendre plus sur l’outil, je commence à faire mes recherches sur la page web de l’outil. Cela me permet d’en apprendre plus sur les différents fonctionnalités de l’outil.

Mes premières impressions

C’est suite au cas pratique réalisé pour The Information Lab France que j’ai eu la possibilité d’utiliser Tableau desktop pour la première fois.

J’ai eu l’impression que ça allait être simple avec ce nouvel outil. En réalité, ce n’est jamais facile de s’approprier un outil en peu de temps.
Mais alors comment ai-je fait ? 2 approches s’offrent à moi

  • Approche A : Me jeter dans l’inconnu en espérant y arriver 
  • Approche B : Être structurée et me documenter avant de me lancer

J’ai donc suivi sagement l’approche B. Après avoir analysé les ressources,  j’ai ajouté des données et je me suis amusée à tester dans tous les sens, parfois même sans savoir où aller. C’est avec mon enthousiasme et ma motivation que j’ai pris petit à petit mes marques.

Effectuer des calculs, en pourcentage par exemple, était la principale difficulté rencontrée. Je faisais mes calculs sur un autre logiciel et par la suite les intégrait dans Tableau.

Je savais bien qu’il existait un autre moyen de le faire, ma question était quel est le chemin à prendre pour y arriver ? J’ai rapidement trouvé les réponses que je cherchais sur la documentation présente sur le site.

Tutor Tableau desktop
Tutoriel « Calculs de tables rapides »

La documentation est très bien faite, et on s’y retrouve facilement. J’ai donc pu rapidement passer au niveau supérieur et gagner en rapidité.

Je me suis également appuyé sur cet article pour créer mes champs calculés

Comment progresser avec Tableau

Apprendre par soi-même c’est bien, être guidé est encore mieux !

Sans les différentes formations ,  je serais encore au même niveau. J’ai ainsi suivi plusieurs formations dont Tableau Desktop 1 pour les notions de base et la Tableau Desktop 2 pour le niveau intermédiaire. 

La formation Visual Analytics m’a aidé à faire parler les données, tout en ayant les bonnes pratiques visuelles.

Des formations découvertes gratuites sont également possibles et vous permettent de découvrir l’outil en 3 heures, accompagnés par un consultant officiel, à retrouver par ici !

Formations découvertes
Formations Découvertes Gratuites sur Tableau Desktop

C’est avec cette structure, et ce rythme bien défini que j’ai progressé.

Il existe également différents supports Tableau, dans lesquels se trouvent les sujets les plus abordés. Les sujets présentés sont pour tous débutants, d’une aide précieuse.

Comment progresser avec Tableau

Un grand nombre de ressources à votre disposition

Le blog de The Information Lab, recense plusieurs articles qui peuvent vous être d’une grande utilité et vous guider pas à pas. Quelques articles parmi d’autres Comment faire une timeline sur Tableau, Créer un butterfly chart sur Tableau  ou Comprendre les filtres dans Tableau

Pas fan de lecture ? Je vous propose de regarder les vidéos de Tim Ngwena, les tutos pourront toujours vous faire évoluer.

Si vous êtes un addict de la data et que vous souhaitez acquérir des compétences sur Tableau Dekstop, il existe un challenge qui est le MakeOverMonday! Une base de données est disponible généralement tous les lundis, vous permettant de créer votre meilleur dashboard. Il s’agit là du meilleur moyen pour vous exercer.

Mon évolution avec Tableau Desktop

Mon premier dashboard

J’ai réalisé un de mes premiers tableaux de bord avec un sujet du MakeOverMonday. Le thème mis en évidence était l’avortement aux États-Unis. On ne disposait pas de beaucoup d’indicateurs, mais il était possible d’en faire ressortir les grandes lignes.

Mon premier dashboard
MakeOverMonday

Je suis plutôt satisfaite du rendu, mais je n’ai pas encore toutes les astuces en main sur les bonnes pratiques visuels et l’interactivité du dashboard. 

Mon dashboard le plus récent

Le dashboard ci-dessous est réalisé à partir de la source de données “Global superstore” de Tableau Desktop. Cette base de donnée générique est parfaite pour s’exercer. L’objectif de mon dashboard est de visualiser les ventes et les profits de l’entreprise.

dashboard sur tableau deskstop

Pourquoi ce dashboard est meilleur que le précédent ?

D’une part, par son aspect visuel : derrière tous ces graphiques se cache une structure bien définie. En effet, contrairement au tableau de bord précédent, j’ai respecté un format précis de 1440*840px.

Pour que toutes mes informations tiennent dans ce format, j’ai opté pour une maquette qui me permet de visualiser mes différents éléments à intégrer.

J’ai également rendu mes KPI’s dynamiques et intégré des paramètres (par exemple le top N des clients).

Bilan de mes premiers pas avec Tableau Desktop

Ce qui m’a plu et les difficultés rencontrées

Ce qui m’a plu avec Tableau Desktop, c’est cette possibilité de visualiser les données de la manière que l’on souhaite.

Le challenge ici est de faire passer un message clé d’aide à la décision à l’aide d’un dashboard. Ce qui peut être complexe, c’est d’identifier ce qui est à mettre en avant, et de savoir si une viz est adaptée au cas d’usage.

En tant que consultante junior, je continue de me familiariser avec l’outil aussi souvent que je peux afin de maintenir ma progression en lisant des articles, des tutos ou à travers le challenge MakeOver Monday en dehors de mes missions.

Tableau Desktop à la chance de disposer d’une communauté très présente, bienveillante et orientée sur le partage et l’apprentissage. Je pense que c’est un réel point fort lorsqu’on débute.

Maintenant à vous de jouer ! Vous pouvez télécharger une version d’essai et vous lancer dans la découverte de l’outil.

Pour ceux qui aime être accompagné dès le début, les formations découvertes gratuites seront parfaites pour vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.