<< Back

Sponsorship, passion et le swing du changement : l’histoire data de la Caisse d’Épargne Hauts de France

Au printemps 2017, la Caisse d’Épargne des Hauts de France s’est lancée dans le déploiement de la BI en self-service, en choisissant dès le départ la combinaison de deux outils : Alteryx pour la préparation des données et Tableau pour la visualisation.

Depuis, environ 180 collaborateurs ont été formés à Tableau ou à Alteryx par The Information Lab et un club data interne a vu le jour. Tous les métiers de l’entreprise profitent désormais au quotidien des avantages de l’analyse des données en self-service.

Entretien avec Benoît Raffin-Peyloz, Directeur IT & Data à la Caisse d’Épargne HDF.

Notre entretien avec

Benoît Raffin-Peyloz

Directeur IT & Data à la Caisse d’Épargne Hauts de France

VOTRE PARCOURS DATA

La Caisse d’Epargne Hauts de France a mis en place, depuis maintenant quelques années, une stratégie BI et une culture data-driven. Quelle a été la difficulté principale que vous avez rencontrée ?

Le développement d’une culture data-driven nécessite trois composantes :

  • Un sponsorship fort du top management. C’est ce que nous avons eu au départ du projet;
  • Une équipe dédiée de collaborateurs motivés et passionnés par le sujet;
  • Une conduite de changement conséquente et percutante pour faciliter le swing du changement et s’adapter aux nouvelles pratiques de travail et aux nouveaux outils.

« La conduite du changement est le véritable challenge auquel nous avons dû faire face. Il ne faut surtout pas sous-estimer l’inertie du changement dans les grandes entreprises. »

Quel rôle ont joué dans ce processus Tableau et Alteryx ?

Les outils ne sont pas une fin en soi mais un moyen. Comme je dis souvent, il est plus facile de courir une course de F1 avec une Ferrari qu’avec une 2CV.

Le gain de temps, la simplicité, la lisibilité et les performances ont été les atouts majeurs d’Alteryx. Quant à Tableau, la visualisation des données, la puissance de l’outil et sa capacité à explorer les données sont clairement très appréciées des collaborateurs.

Comment la collaboration avec The Information Lab a-t-elle contribué à ce changement ?

The Information Lab a été dès le début un partenaire de confiance pour nous aider dans la mise en œuvre et l’appropriation des outils. Il nous a aidé également dans les échanges et négociations avec les éditeurs, et il a permis de nous faire découvrir rapidement les fonctionnalités de Tableau et d’Alteryx.

À lire aussi : Du cadrage au livrable final, un projet Tableau 100% à distance.


VOTRE ORGANISATION DATA AUJOURD’HUI

Aujourd’hui, qui produit et qui consomme de la data dans votre entreprise ?

Nous sommes dans une culture du Self-BI où la plupart des directions utilisent les outils, c’est-à-dire qu’elles préparent les données et construisent les outils de pilotage et d’analyse.

Quelle est pour vous la valeur ajoutée de l’analyse et de la visualisation des données ?

Cela permet de mettre en lumière des anomalies ou des dysfonctionnements. C’est également un formidable outil pour garantir la mise en œuvre d’une stratégie commerciale, financière, de politique RH…
Nous avons de nombreux exemples qu’ils s’agisse du pilotage commercial, de la production bancaire…

À lire aussi : Planifier votre déploiement sur Tableau Server.


Les dates clés de la Caisse d’Epargne HDF, visualisées

Explorer la visualisation : L’histoire d’Infolab, d’Alteryx, de Tableau, et de notre client : la Caisse d’Epargne Hauts de France.

Nous avons demandé à Benoît quelles ont été les dates clés du déploiement d’une stratégie BI en self-service à la Caisse d’Epargne Hauts de France. Nous avons ensuite compilé ses réponses dans une timeline interactive réalisée avec Tableau, dans laquelle les dates clés de la Caisse d’Épargne sont affichées dans le contexte plus large de l’évolution des deux logiciels, Tableau et Alteryx, et en parallèle du développement de The Information Lab. Une rétrospective visuelle de notre belle collaboration.


VOTRE REGARD SUR L’AVENIR

Imaginez que vous avez une boule de cristal : que voyez-vous dans l’avenir pour l’utilisation des données dans votre secteur d’activité ?

La data est clairement le carburant du secteur bancaire. Nous l’utilisons tous les jours et dans tous les métiers de l’entreprise.

« La data est et sera l’outil qui permet de se différencier des autres établissements et vis-à-vis des nouveaux entrants (pure players, fintechs…). Être en capacité de la traiter avec efficience (minimum de moyen pour un maximum de résultat) sera stratégique. »

Que conseillerez-vous à quelqu’un qui voudrait déployer une stratégie data/BI au sein de son entreprise ?

Être passionné par le sujet car il faut l’être dans cette activité. Avoir un sponsorship fort dès le début du projet afin d’être en mesure d’affronter les nombreux obstacles qui se dresseront sur le chemin.


Un grand merci à Benoît Raffin-Peyloz pour cette interview.

Et votre entreprise, est-elle déjà data-driven ? Que vous soyez au tout début de votre projet ou bien avancés, nous sommes là pour vous aider à déployer votre stratégie data et BI. N’hésitez pas à nous contacter : +33 1 85 09 91 83 / contact@theinformationlab.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *