<< Back

Avec Tableau, on peut aussi prévoir le futur !

Durant une session de consulting avec nos clients, nous avons évoqué la possibilité de réaliser des prévisions sur des séries temporelles avec Tableau. Ils ont trouvé cette fonctionnalité très utile. Je veux donc partager avec vous cette fonctionnalité très simple à implémenter et à paramétrer. 

En quoi cela consiste ? 

Tableau met à disposition des modèles de lissage exponentiel. Cette famille de modèles génère des prévisions par le calcul de moyennes pondérées des observations passées. Les poids des observations diminuent exponentiellement à mesure que les observations vieillissent. Les modèles avec des composants de tendance et/ou de saisonnalité sont ajoutés lorsque les données présentent l’une et/ou l’autre de ces particularités. 

Tableau génère huit modèles de prévision et met par défaut celui présentant la meilleure qualité de prévision. Cependant, il est toujours possible de changer de modèle. Nous verrons cela dans les parties qui suivent. 

RQ : La granularité des données est modifiée automatiquement par Tableau lorsqu’il n’a pas assez de données pour la prévision, génial, n’est-ce pas ?! 

Comment l’implémenter ? 

Réaliser des prévisions dans Tableau est très facile. Pour l’exemple, prenons le jeu de données ‘Hypermarché’, fourni par défaut dans Tableau Desktop. Créez d’abord un simple graphique temporel des quantités, avec une ligne de couleur par catégorie de produits. Les données de notre dataset vont de 2016 à 2020.

Nous allons maintenant prévoir les quantités de production jusqu’à 2021. Pour cela, allez dans l’onglet ‘Analyses’, puis dans la partie ‘Modèles’. Sélectionnez l’option ‘Prévision’ et déposez-la dans la fenêtre qui apparait dans la vue.  

prévisions avec Tableau

Une autre façon de faire est de faire un clic droit dans la vue, aller dans Prévisions et cocher ‘Afficher prévision’. 
Vous avez surement remarqué que les couleurs ont changé. En effet, les couleurs claires sont dédiées à la prévision, avec l’intervalle de confiance de chaque prévision en plus claire. 

Comment paramétrer votre prévision ? 

Tableau propose directement le modèle qui génère les meilleurs résultats. Cela dit, il laisse aussi à l’utilisateur la possibilité de le modifier. En appuyant sur clic droit puis Prévisions et Options de prévisions, nous avons un panneau d’options qui apparait. 

Comment paramétrer votre prévision ?

Le premier volet ‘Durée de la prévision’ est dédié à la période de prévision, Tableau propose une durée automatique que l’on peut modifier en choisissant soit la durée exacte, soit la date de fin. 

Le deuxième volet ‘Données source’ est dédié au niveau de granularité des données utilisées pour la prévision. On a ici la possibilité de choisir d’ignorer les dernières valeurs des données. 

Le troisième volet ‘Modèle de prévision’ propose des choix de modèles prédictifs. Par défaut, Tableau choisit le modèle le plus performant. Vous pouvez changer l’option ‘automatique’ en ‘automatique sans saison’ si vous savez que les données ne présentent pas de saisonnalité, ou bien en ‘personnalisé’. Ce dernier genère l’apparition de deux choix supplémentaires de tendance et de saisonnalité. Il s’agit de la méthode d’introduction du facteur dans la moyenne : multiplicative ou additive. Vous avez aussi la possibilité d’afficher ou non l’intervalle de confiance et le pourcentage de confiance. 

Conclusion 

Très utile lorsque l’on veut avoir une vision sur le comportement futur d’une variable, l’outil de prévision est aussi très simple à implémenter dans Tableau. N’hésitez pas à vous en servir dans vos prochaines visualisations de séries temporelles. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.