<< Back

Ma participation à l’IronViz 2018

L’IronViz est le challenge Tableau le plus haut niveau. En 2018, trois participants sont sélectionnés sur la base de 3 concours organisés via Tableau Public. Les participants se sont qualifiés sur 3 thèmes différents. En mai, il s’agissait de « la littérature » et c’est Ludovic Tavernier qui s’est qualifié avec sa belle histoire sur la lettre « e ». En juillet, le thème était « La santé et le bien-être » et Corey Jones l’a remporté avec sa visualisation sur les déserts de nourriture aux Etats-Unis. Le gagnant du troisième thème n’est pas encore connu mais 78 geeks de Tableau ont participé à ce 3ème thème pour tenter de participer à la finale qui se déroulera à la Tableau Conférence à la Nouvelle-Orléans le 22 Octobre 2018.

 

I – Pourquoi participer ?

  • Pour sortir de votre zone de confort et challenger vos compétences d’analyse, de storytelling et de graphisme.
  • Pour parler d’un sujet qui vous est cher. Que ce soit une cause humanitaire, un problème de société ou tout autre sujet qui vous tient à cœur.
  • Pour agrémenter votre profil Tableau Public en sortant des jeux de données distribués dans les challenges habituels. Ici, vous avez la possibilité de créer votre dataviz en partant de rien.
  • Pour laisser parler votre imagination, votre créativité sans vous limiter aux consignes ou dataset des différents challenges
  • Participer à la communauté Tableau, échanger, donner et recevoir des conseils

J’ai souhaité participer au 3ème thème qui est « L’eau » pour me challenger. J’ai donc choisi de récupérer les données de l’INVS sur les noyades en France pour pouvoir les consolider, les explorer et les analyser avec Tableau. Ce fut une étape très chronophage car les données n’étaient accessibles que sur des documents pdf de plusieurs dizaines de pages avec parfois des données ayant une granularité différente.

L’importance de l’expérimentation

Durant les deux semaines de travail sur cette datavisualisation, je suis passé par plusieurs stade avant de choisir la représentation finale. Le plus important et le plus difficile est de trouver le moyen le plus efficace de représenter les données simplement. Lors de la construction de cette datavisualisation, j’ai à maintes reprises changé mon approche. Parfois trop directe, peut-être inappropriée vis à vis du sujet ou insuffisamment explicite, pas assez graphique ou même parfois trop.

Cette datavisualisation ne serait pas née sans les différentes étapes parcourues ci-dessous :

  1. Réflexion et maturation de l’idée
  2. Expérimentation sur papier puis sur Tableau
  3. Prise de recul et demande de feedbacks
  4. Prise en compte des feedbacks
  5. Retour à la phase 1 pour challenger la première idée si nécessaire (ce cycle peut se répéter plusieurs fois avant de passer à l’étape 5)
  6. Prendre de la distance. Décrocher de ses travaux permet de reprendre son travail avec un œil neuf sur le sujet
  7. Sprint jusqu’à la ligne d’arrivée

Je n’ai pas respecté de méthode connue, il s’agit du cheminement qui a été le mien lors de cette phase de création.

Essai n°1 :

Avantages : Simple et efficace

Inconvénients : N’attire pas l’oeil, peut-être trop classique, storytelling difficile

 

Essai n°2 :

Avantages : Simple et efficace et plus immersif, ajout de l’interactivité

Inconvénients : Storytelling difficile, manque d’inventivité

 

Essai n°3 :

Avantages : Design, concept intéressant

Inconvénients : Storytelling difficile, peut être perçu comme maladroit compte-tenu du sujet

 

 

Dataviz finale :

Avantages : Simple et efficace, design intéressant, storytelling possible et visualisations conceptuelles

Inconvénients : Peu d’interactivité mis à part les infobulles


Je n’ai malheureusement pas été sélectionné mais toute l’équipe The Information Lab France sera à 100% avec Ludovic Tavernier lors de la finale à la TC Nouvelles-Orléans 2018.

N’hésitez pas à commenter cet article, je me ferai un plaisir de vous répondre.

Aurélien Vautier

Paris - Nantes

One thought on “Ma participation à l’IronViz 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.