<< Back

Mon Top 3 des nouveautés d’Alteryx 2018.1

Fan d’Alteryx depuis la première heure, chaque nouvelle version me rempli d’excitation.
« Que nous a concocté Alteryx pour cette nouvelle mouture ? » Voilà la question que je me pose systématiquement.

Je me précipite alors sur les notes de publication officielles (« Release notes » en bon français)  pour retrouver le détail des nouveautés (et corrections) embarquées.
Je télécharge ensuite la nouvelle version et m’empresse de les tester.

Je vous partage donc ici mon Top 3 des nouveautés Alteryx de la version 2018.1 :

1 – La nouvelle interface de l’outil Filter

Depuis la version 11.0, l’outil Formula a profité d’une amélioration de son interface.
J’étais impatient de voir l’outil Filter hériter de cette nouvelle ergonomie, c’est maintenant chose faite !
On peut désormais profiter de :

  • La coloration syntaxique
  • D’une recherche automatique parmi les fonctions et les variables disponibles
  • De l’auto-complétion

En bonus, l’utilisation de champs date dans le mode « Basic » est encore plus simple qu’avant !

  • On peut choisir d’utiliser une date dynamique (choix possibles : aujourd’hui, hier et demain)
  • On peut sélectionner la date via un calendrier

Elle est pas belle la vie ?

 

2 – La création de fichier Tableau Hyper

Tout comme Alteryx était capable de produire des extraits de données Tableau au format TDE, le voilà maintenant capable d’enregistrer vos données au format HYPER.

On peut donc profiter de ce format de données Tableau « Haute performance » pour vos jeux de données de plusieurs millions de lignes.

C’est toujours aussi simple à créer grâce à l’outil Output Data (Sortie de données). Rien à dire de plus !

3 – Intégration de Spark

Je n’utilise pas personnellement Spark, mais l’un de mes clients préférés l’attendait avec impatience (je ne donnerai pas de nom pour ne pas fâcher les autres 😉 )
Dans un monde de (big) data en pleine ébullition, cela fait plaisir de voir Alteryx sur le pont pour intégrer toutes les nouvelles technologies qui ont le vent en poupe !

Il est donc désormais possible de se connecter à une source de données de type « Spark Direct » pour les connection In-DB :

… et d’exécuter son code Spark directement dans Alteryx via l’outil « Spark Code » …

…outil connecté aux outils In-DB :

Tout comme l’outil « R » le proposait déjà, on peut donc taper son code Spark directement dans Alteryx.

Les amateurs de Spark vont s’en donner à coeur joie !

 

Il y a également plein d’autres choses intéressantes dans la version 2018.1 :

  • L’assistant de connexion à un fichier Excel est plus ergonomique.
  • Il est maintenant plus facile d’activer/de désactiver un Container (en un seul clic !)
  • Alteryx Promote & Alteryx Connect sont encore mieux intégrés avec Designer. L’écosystème Alteryx s’étend tout en restant très cohérent !

Mais bon, je veux tenir ma promesse d’un TOP 3, sans parler du reste… quoi !? j’en ai parlé ? mais non, mais non ! 🙂

Et vous, quelles sont vos préférences ? Vous auriez mis quoi dans votre TOP 3  ?

Au passage si, comme moi, vous avez besoin d’avoir 2 versions d’Alteryx différentes sur votre PC pour, par exemple, conserver une version identique à celle de votre collègue ou de votre Alteryx Server tout en testant une nouvelle version, vous pouvez utiliser les 2 différents installeurs d’Alteryx :  « Admin » & « Non Admin »

Comme ces 2 versions ne s’installent pas dans le même répertoire, elles peuvent en effet coexister sur votre machine. Cool non ?

A bientôt pour plein de nouveautés Alteryx… à vue de nez, je dirais…. dans 3 mois ! Allez, le rendez-vous est pris !

Julien Beylat

Paris - Nantes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.